Notre périple sud asiatique se termine.
Sur le chemin, nous avons assisté avec émerveillement à la cueillette des noix de coco par des singes étonnants (ci-joint un petit film). Nous nous sommes désaltérés avec le jus bien frais contenu dans le fruit, offert par un des « maîtres-singes ». Nous avons vécu plein de chouettes moments avec les Thai rencontrés sur le bord du chemin, en dehors des lieux touristiques où l’on a le sentiment d’être un porte-monnaie ambulant, sans même avoir droit à un sourire. Classique !

L’île de Ko Tao en fait partie mais les magnifiques plages ont suffi à notre bonheur. Zacharie a fait un baptême de plongée et il en est encore émerveillé. « trop bien, le plus beau jour du voyage, je voudrais trop en refaire etc… » Manu a également plongé pendant que Véro et Ulysse (trop jeune pour un baptême) se régalaient avec masque et tuba.

Pour les mathématiciens, nous avons passé là-bas les 5000Km depuis le début du voyage.

Nous avons « visité » Bangkok de façon un peu atypique : pas de musée national, de temple ou de palais royal (pas vraiment d’enthousiasme des membres masculins de la famille) ; les garçons se sont bien amusés en vélo dans les embouteillages sur les grandes artères du centre-ville et ont beaucoup aimé la ferme aux serpents de l’institut Pasteur. Zacharie a pris un monstre (Boa) sur ses épaules… Véro a préféré regarder les Chinois faire du Tai Ji à l’aube dans un des parcs de la ville. On a également eu droit à de grosses averses tropicales, petit clin d’œil la veille de la fête de l’eau (Songkran, nouvel an bouddhique, traditionnellement le jour de plus chaud de l’année) où il est difficile de circuler sans se prendre un seau d’eau sur la tête. Les enfants ont participé activement !

Demain, dernier vol pour Istanbul avant le retour par l’Eurovélo 6.