A dos de vélos

To content | To menu | To search

Alby sur Cheran - Paris Charles de Gaule

Entries feed - Comments feed

Wednesday 3 October 2012

Derniers jours avant l'envol

Arrivée chez Christophe (frère de Manu) et Laurence après quasi 900 km de petites routes, sans une crevaison! On a été frappé des différences de niveaux de vie en fonction des régions, certains départements étant tristement sinistrés (beaucoup de maisons à vendre ou inhabitées, articles différents dans les supermarchés, taux d’obésité etc...).

On profite d’une semaine "sédentaire". Ballade en VTT dans les jardins du Château de Versailles, visites aux amis, à la famille...

Merci à tous ceux qui nous ont hébergés, encouragés, donnés du temps (très bon souvenir de la re-découverte de Dijon avec Marie-Annick!), à Joëlle et Lionel qui ont la joie de gérer la paperasse.

Next news from New-Zealand. Bye bye.

Saturday 29 September 2012

Soirée avec les gitans

Pas facile de trouver un endroit pour planter la tente en région Parisienne. Le camping que Manu avait repéré était complet (résidents à l’année). C’est un peu dépité et vaguement inquiet que nous avons poursuivi notre chemin. Après 2 tentatives infructueuses dans des maisons avec de grands jardins, nous croisons un chasseur avec sa fille. Après nous avoir bien dévisagé et hésité, il nous propose un endroit pour dormir. Nous le suivons dans les bois (!) jusqu’à une petite clairière qui sera parfaite hormis les ronces et acacias qu’il faudra dégager. S’ensuit une discussion très intéressante dont les enfants n’ont pas perdu une miette, sur la notion d’accueil, les préjugés, la générosité, la "racaille". On est un peu désorienté quand il nous demande si on est armé pour pouvoir se défendre... Ils sont eux tellement habitués à le faire..... Un peu plus tard dans la soirée, il revient avec son frère, ses chiens et un gros plat de frites pour les enfants et la discussion reprend jusqu’à la tombée de la nuit.

Thursday 27 September 2012

Une idée de la route

Pour les copains du VTT. certains diraient que l’on a bien fait de prendre les VTT et qu’il n’y a pas trop de goudron sur ce parcours.

J’ai essayé d’éviter au maximum les routes ..... La preuve

mais parfois, on n’a pas le choix, comme la traversée de Melun pour arriver chez André et Edith où des départementales arrivent sur d’énormes ronds points et se poursuivent sur des 4 voies... Plus personne ne râle et on trace!

Ahhhh!!!! Paris et son goudron.....

La journée de la LOOSE

Nous avons eu globalement beaucoup de chance jusque là avec la météo, mais avons rattrapé notre retard d’hygrométrie ce jour là... La journée commence bien: lever sous la pluie; les oeufs brouillés pour le petit déj s’étaient déjà brouillés au fond de la sacoche; de grosses averses toute la journée; repas, montage et démontage du bivouac sous la pluie. Et bien sûr le vent, toujours de face ce qui semble une constance en vélo (plein de pensées pour François sur le plateau tibétain!). Se faire doubler par les poids lourds dans ces conditions est une expérience qu’on n’a pas forcément envie de renouveler trop souvent...

Sunday 23 September 2012

Le long du canal de Bourgogne suite et fin

Diverses photos et anecdotes au long du canal:

Des petits chats trouvés par Zacharie et laissés au camping du village traversé (juste après Dijon).

La première soirée de pluie juste sous le château de Château-neuf.

La personne pour qui notre voyage fait écho et qui donne aux enfants deux boites de bonbons qui n’ont pas passé l’après-midi.

Le premier matin à 0°C après Pouilly en Auxois

Une péniche "sur la route"

Les parents de Véro qui nous ont fait la joie de venir nous retrouver le temps d’un repas sur le chemin.

Une sculpture....

L’arbre en travers de la route après le gros coup de vent de la nuit.... que l’on dégage à coup de serpe (merci Martin) pour pouvoir passer... Un peu de piment dans le voyage pour Gabriel

le 24/09 nous venons d’arriver à Joigny chez Chantal après une journée grandiose.... Grosses averses, vent de face toute la journée et un dernier bivouac pas du tout au top.

Wednesday 19 September 2012

Le long du canal de Bourgogne

Le rythme du voyage commence à nous habiter. La logistique prend encore un peu trop de place mais les enfants nous aident de plus en plus. On est surpris du petit stress parfois ressenti le soir quand on ne trouve pas de lieu propice pour monter la tente, qu’il commence à pleuvoir et que les enfants ne veulent plus avancer. On ne se défait pas aussi facilement de ses besoins primaires de sécurité!
On ne regrette pas du tout le choix du vélo qui permet de chouettes et/ou rigolottes rencontres, de voir plein de choses le long du chemin, d’avoir des pensées pour la famille et les amis en pédalant cheveux au vent (quoiqu’on n’ait pas beaucoup de cheveux en ce moment), et de faire des mouvements lents, répétés, en essayant d’être centré... tout au moins sur la selle (salut les copains du Tao). La vélo-route permet également d’écouter de la musique en pédalant; on se sent pousser des ailes, ce qui est pas mal quand on a du plomb dans les jambes!
Nous avons fait un nouveau stop à Dijon dans la famille de Véro. Les enfants apprécient le changement de rythme (et d’alimentation!). Encore de très bons moments...et de nouvelles séparations, ce qui semble également faire parti du voyage.

Nous n’avons pas accès tous les jours à internet (le sevrage se passe plutôt bien pour Manu) et bientôt plus de portables (pas de grand changement pour Véro), mais vos messages nous font très plaisirs et vos pensées nous accompagnent dans ce voyage qui prend forme peu à peu.

Sunday 16 September 2012

Pique Nique et Aquarelle à Vosne Romanée

Depuis Chagny, le chemin évolue presque exclusivement dans les vignes. Les pique-niques et les temps de pauses sont donc à cette image....Premiers essais d’aquarelle (merci Catherine!)
Et pour ne rien gâcher, nous avons presque depuis tous les jours des tempêtes de ciel bleu, avec de la chaleur....
Cela pourrait être bien pire...
Reste à trouver le rythme qui convient à chacun, entre temps de pédalage, de jeu, d’école, de lecture, de solitude (pour Véro!...). Affaire à suivre.

Friday 14 September 2012

Arrivée à Chalon

Un grand merci à Marc et Claire et leurs enfants, également cyclo-voyageurs, qui nous ont très chaleureusement accueillis ce vendredi soir. Le contact s’établit de suite, c’est génial!
Nous avions dormi la veille le long de la Saône après avoir quitté Attignat où nous avons passé 2 jours très sympas chez Barbatruc (...) (supers retrouvailles pour les filles avec du temps pour papoter; téloche, trot, trampo pour les p’tits gars).

Dans un chemin, nous avons croisé des bécasses et un faisan qui couraient devant nous, un peu effrayés (surtout quand il se sont faits courser par Zach).

Tuesday 11 September 2012

L'école sur le chemin

Leur faire l’ecole ne va pas être si simple que cela.... Entre le manque de motivation de certains écoliers et l’installation rudimentaire de la salle de classe.

Saturday 8 September 2012

A l'arrivée au premier campement (J+1)

Après 45km, même pas dégoûtés et surtout pas en manque d’énergie.....

Friday 7 September 2012

Jour J - Heure H

Mauvaise nuit avant le départ, mélange d’excitation, d’appréhension, de doutes... Nous souhaitons que ce voyage soit un temps de pause, un temps pour prendre le temps, pour s’émerveiller, pour mieux se connaitre, pour aller à la rencontre de l’autre et de ce qui va se présenter sur le bord de la route. Mais pourquoi partir sur les routes pour vivre cela?...

Au petit matin, les doutes se dissipent. Encore énormément d’émotions, des amis nous font l’énorme surprise de nous rejoindre au garage, d’autres sur la place du village. La petite boite à musique trouve sa place dans la sacoche avant.
Les enfants sont fiers de montrer leurs vélos aux copains à la récré. Et puis il faut se séparer. Début d’une longue série.
Encore une fois on sent tout ce qui nous unit. La famille nous accompagne jusqu’au col de la Chambotte, avec un couple d’amis qui nous a rejoint sur le chemin. Merci à la voiture "balai" et au frérot pour l’assistance!
La première journée sera rude physiquement. 45 km c’est à dire plus que l’entrainement de l’été! Beaucoup trop de dénivelé pour un 1er jour, trop de bagages (les copains cyclo-voyageurs ont dû rire sous cape!).
Accueil très chaleureux le soir chez Martine et Patrick au dessus de Belley, le voyage nous sourit. Il a pourtant fallu pousser les vélos pour venir à bout des dernières montées... .